Nos actions

Notre ambition :

La volonté de l’association c’est :

– de générer un point d’ancrage, sorte de QG où se nouent des relations qui débouchent sur des actions, des réflexions, des créations, du travail collaboratif, du vivre ensemble, sur Pompéjac et les villages autour. 

– de rendre des services d’intérêt général en créant et partageant un centre de ressources locales sur les alternatives (réseaux, contacts, techniques, outils..) et en répondant aux besoins de proximité : dépôt de pain, espaces de travail partagés et équipés, ateliers, discussions….

– de générer une dynamique citoyenne et un « verdissement » de l’opinion publique en sensibilisant les adhérent-e-s avec des gestes éco-responsables au quotidien (toilettes sèches, compost, circuits-courts, économies d’eau….)

le Lieu :

Nous sommes un Café Associatif partie prenante de la Fédération des Cercles de Gascogne  ET un Tiers-Lieu intégré à la Coopérative des Tiers-Lieux de Nouvelle Aquitaine.

Dans la typologie des Tiers-Lieux, le Cercle dou Péis se classe plutôt dans la catégorie « hybride ». 

C’est un lieu comme une micro-utopie réalisable et locale. 

C’est un lieu qui rassemble, qui fédère, qui fait converger des habitant-e-s et des curieux-ses concernés avec leurs envies et leurs singularités, leurs idées de la transformation
globale à opérer. Le lieu génère un groupe rassemblé autours de valeurs, d’intérêts communs, vivant une expérience sociale.
Une sorte d’ « hétérotopie » pour reprendre le terme de Michel Foucault.
Le lieu est pluriel, polyforme, il croise les univers. A la fois ouvert au public, touristes, visiteurs, et à la fois aux travailleurs et membres constituants de l’association. Dedans et dehors. Il est ancré dans son territoire des Landes de Gascogne et à la fois ouvert sur le Monde.

Il comprend plusieurs espaces distincts :

-> le Café Associatif avec un espace comptoir, dépôt vente, bibliothèque, coin enfant, expositions, terrasse…refait entièrement par des bénévoles pendant 1an et demi de travaux, en chantiers participatifs avec des matériaux écologiques. 

-> la Cuisine Pro : un laboratoire de transformation équipé et partagé, où artisans, traiteurs, cuisiniers peuvent s’entraider, échanger des savoir-faire, travailler pour leur entreprise, apprendre..

-> les bureaux partagés : 3 pièces équipées dédiées au travail pour celles et ceux qui font du télétravail, qui portent un projet, qui créent une activité, qui entreprennent une nouvelle activité ou qui recherche un endroit pour recevoir des clients, des partenaires, ou pour donner des formations, organiser un séminaire ou simplement faire leur administratif.

les Activités 

Le Cercle est à la croisée entre un lieu de travail, de services, de rencontres, et de réflexion.
Il mixe 3 domaines d’actions
• des Espaces de travail partagés et collaboratifs (bureaux, salle de réunion/formation, et une cuisine professionnelle suivant la méthode HACCP).
• un espace Café Associatif culturel et citoyen (Cercle de Gascogne, bibliothèque, débats, lectures, concerts, Kfé ministes…)
• un multiservice-rural de proximité (dépôt-vente pains-légumes, vitrine artisanale, groupement d’achat, mutualisation d’outils…)

Pourquoi on fait ça ?

Parce qu’il y en a marre de subir, de remarquer que rien ne va plus, qu’on ne connait pas ses propres voisins, qu’en pleine saison les fraises arrivent du Maroc et les kiwis de Nouvelle-Zélande, 

que les enfants naissent mal-formés proche des champs de glyphosate, que nos vêtements sont sûrement conçus par des enfants mal traités, que la nouvelle peinture qu’on vient de refaire est bourrée de perturbateurs endocriniens, que sur notre tartine du petit déjeuner il y a plus d’allergènes et de pesticides que de nutriments bons pour notre santé…Alors, à grands coups de ras-le bol et de « et si » et « allons-y gaiement » nous avons créé le Cercle dou Peìs.

Pas pour tout révolutionner, ni pour sauver la planète, mais au moins juste, pour « faire notre part ». 

Pour participer aux petits gestes qui améliorent la vie, le Vivant en général, pour contribuer aux réflexions et aux décisions qui font plus de bien que de mal, pour s’entraîner à coopérer plutôt que s’écraser.
Le Cercle dou Peìs, c’est :
 un équilibre entre danger et opportunité (il répond à une situation de crise globale);-
 l’ouverture à chacun.e pour favoriser la rencontre et l’éclosion d’idées;-
 la création d’un nouveau rapport au travail (proximité, cadre, rythme…);-
 la génération d’une dynamique territoriale, économique, sociale et solidaire  –
 la recherche d’«encapacitation» des gens; pour qu’ils deviennent plus libres et autonomes;-
 un espace intermédiaire, militant, flexible, entre institution et spontanéité-

C’est un contrat social entre :
 un processus d’individuation (être soi, valoriser les profils, et caractériser les différents rapports au Monde)-
 un territoire qui a des besoins et des habitants qui se prennent en main, –
 un projet d’action collective, une démarche d’intérêt général pour faire société : contribution de chacun, encourager le pouvoir d’agir- un lieu où l’on apprend à coopérer –