Bureaux pour les Pro

Entreprendre un projet, travailler pour une boîte à distance, développer la sienne, faire sa comptabilité…c’est pas toujours facile quand on est seul-e chez soi.
Surtout dans des coins isolés…C’est pour ça que le Cercle développe un « co-woking » à Pompéjac, proche d’Uzeste, Préchac, Cazalis,
Lucmau, Lignan de Bazas, Captieux…

C’EST QUOI >> le Cercle propose un espace de « co-working » version associatif.
En vrai, on dit plutôt « espaces de travail partagés ».

  • des salles équipées avec des bureaux individuels ou collectifs, ou avec des canapés, ou vide (tout est modulable pour s’adapter au besoin de chacun-e) pour travailler autrement !
  • une salle de pause pour manger, boire un thé, un café, se réunir, recevoir des clients…
  • une terrasse pour la pause ou cueillir de la menthe ou le thym pour la tisane,
  • un accès WIFI,
  • une imprimante noir et blanc et une imprimante couleur,
    qui photocopie et scanne et une plastifieuse

POUR QUI  >> C’est un espace de travail partagé pour tous les métiers et les professionnel-le-s
qui partagent les valeurs défendues par le Cercle (artisanat local, écologie, transition,
valorisation, convivialité, coopération, solidarité, créativité, transition…) sont bienvenue-e-s !
On peut y peindre, téléphoner, fabriquer des bijoux, répéter, travaillier sur son ordinateur, lire, écrire, dessiner, concevoir,..)

POUR QUOI >> Toujours dans l’idée qu’on est plus forts ensembles, la mutualisation d’espaces de travail est une solution sociale (rencontrer d’autres personnes, sortir de l’isolement social et professionnel et partager des projets, des idées, limiter la fatigue des transports ..)
écologique (travailler proche de chez soi, limiter ses déplacements, chauffer un seul espace, dans un environnement naturel et calme….) et économique (moins de carburant, moins de charges, achats groupés et paratagés, dévloppement de projets en commun…).

L’ETHIQUE >> L’espace « co-working » du Cercle, est peut-être le premier co-working en sud-Gironde version Economie Sociale et Solidaire :
il est meublé intégralement de mobilier de récupération, issu des recycleries locales ou de partenariat avec des entreprises de recyclage, et pour autant qui respecte la réglementation du droit du Travail. Les ampoules sont à LED, le papier est recyclable, les petites fournitures sont recyclées et/ou compostables…
des expositions d’artistes locaux ont lieu dans ses espaces..
les résident-e-s des espaces collaborent pour faire le ménage avec des produits écologiques, ils mangent ensemble s’ils le souhaitent dans un espace de Pause, où l’on peut aussi partager un café, thé, biscuit, chacun composte ses déchets, trie ses ordures…
le co-working est intégré à l’ensemble du projet, les résident-e-s peuvent participer aux activités culturelles, aux ateliers, boire un coup au café associatif, prendre part au groupement d’achat, manger un repas bio et local le midi….

COMBIEN ça COÛTE >> Pour travailler au Cercle il faut être adhérent-e de l’association signer une convention pour devenir « résident- e » du Cercle.
Selon ses besoins on devient résident-e permanent-e, voyageur-se ou nomade.
Chacun-e des résident-e-s paye un abonnement en fonction de sa fréquentation, pour participer aux frais de l’association.
Plus tu occupes le lieu, moins l’abonnement est cher :
résident-e pemanent-e : occupe plus de 10 jours/mois = journée à 7€
résident-e voyageur-se : occupe entre 6 et 10 jours/mois = journée à 10€
résident-e nomade : occupe mois de 6 jours/mois = journée à 13 €
Evidemment ces abonnments sont adaptables à la situation de ch acun-e.
Le but étant de s’entraider 

Dans tous les cas, la première journée d’essai est gratuite, alors n’hésites pas à nous contacter !